Le PSP, race pure ? Ou croisé ?

A la base, le PSP est effectivement le croisement de deux races pures: le Pur Sang Lusitanien, et le Pure Race Espagnol.

Suite à la scission de l'Andalousie entre Espagne et Portugal, si on considère le point de vue espagnol, tout ibérique qui n'est pas issu de lignée pure espagnole est soit portugais (donc PSL) soit "cruzado" (qui signifie croisé).

Il en va de même pour le Portugal : tout ce qui n'est pas Lusitanien est espagnol ou croisé.

Quand les rois d'antan chevauchaient leurs ibériques, ils étaient avant tout... ibériques ; tout comme les chevaux qui furent importés sur le continent américain à l'ère de Christophe Colomb.

A cette époque, espagnols ou portugais, les chevaux ibériques étaient tout d'abord des chevaux andalous. Ils étaient élevés en choisissant le meilleur étalon pour la jument que l'on souhaitait brider. Et si l'étalon était portugais et la jument espagnole, cela n'avait que peu d'importance, vu que les deux races, à la base, ont le même patrimoine génétique et étaient identiques.

Depuis, ils ont évolué et évoluent encore différemment de nos jours. L'Espagne sélectionne selon ses critères; le Portugal fait de même.

Certains diront que le PSP n'est que le fruit d'un croisement entre deux races pures, comme le serait un poulain issu d'un Quarter Horse et d'un Pur-Sang. Mais, historiquement, le PSP est aussi pur que ne l'est le PRE et le PSL. Il est considéré comme race pure par l'IALHA, qui lui confère les mêmes "droits" que le PRE et le PSL.

Brider une jument Quarter Horse avec un étalon PSL, PRE ou PSP donnera le même résultat en terme d'enregistrement : un poulain enregistré Aztèque (si la mère est enregistrée), ou demi-sang ibérique (si elle ne l'est pas).

Brider avec un PSP donne donc des produits enregistrables, exactement comme si on bridait avec un PRE ou un PSL, ce qui n'est pas le cas des croisements faits avec d'autres races et qui donnent des demi-sangs ibériques.

Le PSP est donc le fruit d'un croisement entre le PRE et le PSL, certes, mais il est avant tout un pur ibérique qui offre toutes les possibilités que l'on peut avoir avec un PRE ou un PSL.

Lire aussi:

Résultats de croisements avec un cheval ibérique

Les ibériques